L'épuration des gaz

Des sites respectueux de l’environnement

TRAVAUX D’OPTIMISATION DE L’UVE

Les nouvelles technologies mises en œuvre économisent l’eau et l’énergie et réduisent l’utilisation des réactifs. Elles garantissent une minimisation pérenne des rejets de polluants très en-deçà des seuils réglementaires à venir.
Les deux lignes d’incinération les plus anciennes sont remplacées par une nouvelle ligne d’incinération plus performante avec un système de traitement des fumées par voie sèche. La ligne n°3, plus récente puisqu’elle date de 1994, est conservée : son système de traitement de fumées a été modifié pour passer en voie sèche en avril 2019.

 

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Les fumées sont filtrées par un système catalytique (SCR) et c’est une petite quantité de vapeur d’eau qui est rejetée par la cheminée.

Grâce à ce nouveau traitement des fumées, le panache de vapeur est pratiquement invisible.

Les procédés utilisés sont à la pointe de la technologie, axée sur l’utilisation de réactifs non dangereux, et permettent d’atteindre les seuils d’émissions polluantes les plus bas, au-delà des contraintes réglementaires actuelles, pour minimiser l’impact environnemental.

En savoir + :

Les fumées sont filtrées par un système catalytique (SCR). Elles passent d’abord dans un ELECTROFILTRE qui capte les poussières.

Ces poussières, appelées cendres volantes, sont chargées de métaux lourds toxiques.

Elles transitent ensuite dans le TERMINOxLAB et le VAPOLAB, pour capter les NOx et les gaz acides produits lors de la combustion qui sont très toxiques et irritants.

Les filtres à manches retirent les dernières poussières. La boue, issue du lavage, est traitée pour solidifier et capter les polluants. La boue ainsi solidifiée s’appelle gâteau.

C’est la petite quantité de vapeur d’eau contenu dans les déchets qui est rejetée par la cheminée et qui forme le panache.

  • LES AVANTAGES

    Absence de rejet liquide.
    Consommation minimale de réactifs.
    Production minimale de résidus solides.
    Facilité d’adaptation aux évolutions réglementaires.

     

  • L’INCONVÉNIENT

    L’inconvénient de ce procédé est la présence d’un panache à la cheminée produit par la condensation de la vapeur d’eau contenue dans les émissions gazeuses.

EN SAVOIR PLUS :

             Les dioxines et furannes

Que sont ces composés, d’où viennent-ils ?

Certains composés chimiques qui se trouvent à de très faibles concentrations dans les gaz de combustion peuvent présenter des risques pour la santé. Parmi ceux-ci, les dioxines et les furannes, composés aromatiques chlorés, ont été souvent évoqués dans la presse.

Ces composés trouvent leur origine dans des processus de combustion naturelle (activité volcanique, incendies de forêts), ainsi que dans des processus de combustion liés à l’activité humaine impliquant le chlore (métallurgie et sidérurgie, incinération des déchets, cimenterie, combustion industrielle de bois, de charbon, circulation routière, papeterie ou blanchiment de la pâte à papier).

Configuration des cookies

Ce site internet utilise des cookies.
En savoir plus

Cookies nécessaires

Certains cookies sont requis pour le bon fonctionnement du site. Ce site ne fonctionnerait pas correctement sans eux et ils sont donc activés par défaut.

Cookies analytics

  • Refuser
  • Accepter

Les cookies analytics nous permettent d'améliorer le site en collectant et en reportant des données sur son utilisation.